Une réduction d’impôt de 66 %. Les particuliers effectuant des dons auprès de certaines associations peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu au taux de 66 %, dans la limite de 20 % du revenu imposable (CGI art. 200) .

Personnes en difficulté : une réduction de 75 %. Le taux de la réduction d’impôt atteint 75 % pour les versements effectués au profit d’organismes sans but lucratif qui fournissent des repas ou des soins gratuits ou une aide au logement à des personnes en difficulté ou qui luttent contre les violences conjugales (CGI art. 200, 1ter) .

Un plafond relevé à 1 000 € en 2020 et en 2021. Les versements ouvrant droit à cette réduction d’impôt sont retenus dans la limite d’un plafond. Ce plafond, établi à 546 € pour l’imposition des revenus de l’année 2019, avait été porté à 1 000 € pour l’imposition des revenus de l’année 2020 (loi 2020-473 du 25.04.2020 art. 14) . La loi de finances pour 2021 proroge d’une année ce dispositif (loi de finances pour 2021 art. 187) .

Bon à savoir. Les versements supérieurs à 1 000 € ouvrent droit à la réduction d’impôt de droit commun.

Pour l’imposition des revenus de 2021, la fraction de versements ouvrant droit à la réduction au taux de 75 % est maintenue à 1 000 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *